Sergio, musicien et directeur du Sistema de Orquestas Juveniles e Infantiles de Jujuy

Nous avons rencontré Sergio à Humahuaca dans la région de Jujuy à l’occasion de la journée de la diversité culturelle argentine. Ce sont les enfants de son orchestre qui ouvrent le bal avec l’hymne du pays. Nous sommes émues par le talent, la précision et l’harmonie de cet orchestre de jeunes. Ils ont entre 4 et 18 ans et grâce à Sergio, ils peuvent chaque après-midi jouer de la musique librement et gratuitement. Une école de la vie sociale où enfants et adolescent apprennent à vivre ensemble à la recherche de la perfection et de l’excellence.

Comment permettre à chaque enfant d’accéder à une éducation musicale gratuitement et quel que soit son talent ?

C’est au cours de sa carrière de musicien que Sergio décide de revenir dans sa région natale pour créer un orchestre ayant pour objectif de faciliter l’accès à la musique à chaque enfant qui développe un intérêt pour cet art. 

L’école n’étant obligatoire que le matin en Argentine, Sergio propose un espace ouvert à tous, où chacun peut venir apprendre à jouer d’un instrument. Très vite, la petite poignée d’élèves s’est transformée en plusieurs centaines. Le premier défi de Sergio a donc été de décrocher une bourse afin d’acheter des instruments pour les prêter aux enfants.

C’est une rencontre qui marque la seconde étape importante de l’orchestre : celle des enfants et de la grande pianiste argentine Martha Argerich. Ensemble ils font un concert, ce qui permet à Sergio de recevoir le soutien du gouvernement de la région de Jujuy.

Dans l'atelier de Wekoffee

En 2012, l’orchestre est élu meilleur orchestre de jeunes du pays et accède à une renommée internationale. Ils sont notamment invités au Mexique, en Italie, en France et aux Etats-Unis. Munis de leurs instruments, de leur passion et de leur talent, les enfants partent à la découverte du monde et font une centaine de représentations par an.

Les premiers élèves de Sergio ont grandi, certains sont devenus des musiciens professionnels, d’autre enseignent à la nouvelle génération.

“Je pense qu’un projet commence toujours par un rêve personnel, une préoccupation ou une lutte personnelle.”

Pour aller plus loin

Suivez les enfants du Sistema de Orquestas de Jujuy sur Facebook.

2017-10-19T22:07:27+00:00 19 octobre 2017|Argentine, Artistique, Social|