Nicole et Apniuq, activistes environnementaux, impulseurs de la Casa de Les Ningunes

Nicole et Apniuq ont rencontré Gadir, premier impulseur de la Casa de Les Ningunes, au sein du groupe d’activistes Reaccion Climatica. Tous deux en quête de bonheur, d’égalité sociale et de respect de l’environnement, ont vu dans cette maison la possibilité de pouvoir agir au quotidien. La Casa de Les Ningunes c’est un espace en plein coeur de La Paz créé il y a 5 ans. C’est à la fois une communauté, un lieu de vie et de travail. Mais c’est aussi une expérimentation urbaine et humaine ouverte à chaque citoyen afin que celle-ci se multiplie.

Comment se construit une communauté “intentionnelle” qui cherche à vivre et transmettre des valeurs environnementales ?

La Casa de Les Ningunes c’est l’essence même d’un rêve : celui de vivre pleinement en harmonie avec ses valeurs et d’être proactif face aux différentes crises que traverse l’humanité. Alors oui, c’est un groupe de rêveurs qui s’est rassemblé et qui a créé un lieu dédié au partage. Ils ont quitté leur travail conventionnel et ont décidé de se consacrer à 100% à la Casa en partageant leurs connaissances sur les thématiques environnementales.

La Casa de Les Ningunes à La Paz

Le rêve défini, ils se sont organisés et ont souhaité être reconnus en tant que communauté citoyenne. Une communauté qu’ils nomment “intentionnelle”, qui cherche à vivre de la façon la plus respectueuse de l’environnement au sein de la Casa à travers la production de leur alimentation, l’éco-construction et l’utilisation de technologies alternatives. Ils ont ainsi construit une organisation vivante, vouée à toujours évoluer, avec un minimum d’organisation économique et administrative. Nous les avons rencontré un lundi, jour de la réunion hebdomadaire de la communauté au cours de laquelle se déroule une “ronde des sentiments”, le partage des tâches domestiques mais aussi l’organisation des événements à venir.

Cuisine de La Casa de Les Ningunes à La Paz

Aujourd’hui, la Casa de Les Ningunes c’est une communauté forte, mieux établie économiquement et reconnue politiquement. Le développement personnel et spirituel des habitants de la maison est l’un des piliers de la Casa. Car c’est ce changement personnel qui se transforme en un acte politique puissant, second pilier. En effet, ils sont désormais un groupe organisé de jeunes dont l’opinion est écoutée, notamment au sein de la municipalité de La Paz. Ils sont très actifs et spécialistes sur les thèmes de l’alimentation consciente, de l’agriculture urbaine, des technologies alternatives et de l’activisme en tant que jeune. Leur force repose sur le troisième et dernier pilier de la Casa, celui d’être auto-suffisant économiquement à plus de 50% afin de rester indépendant. Pour ce faire ils ont développé un service de traiteur pour des événements à portée environnementale et loue des espaces au sein de la Casa.

Une étape récente fût le changement de nom. Originellement appelé La Casa de Los Ningunos, ils ont opté pour la lettre “e” dans “les” et “ningunes” afin d’inclure tout le monde : le féminin et le masculin. Preuve qu’il s’agit bien d’une communauté vivante, en perpétuelle réflexion, transformation et amélioration.

Pour aller plus loin

Retrouvez la Casa de Les Ningunes sur Facebook.

En France, le Mouvement Colibris a recensé plus de 400 communautés et lieux qu’ils nomment “Oasis”. Une Oasis est un lieu de vie et de ressources construit autour de 5 piliers : l’autonomie alimentaire, l’éco-construction, la mutualisation, une gouvernance respectueuse et l’ouverture sur le monde. Le Mouvement Colibris propose une carte interactive pour découvrir les Oasis proches de chez vous et met à votre disposition les ressources utiles pour vous lancer dans la construction de votre propre Oasis !

2017-07-26T02:01:18+00:00 26 juillet 2017|Bolivie, Economie durable, Environnement|