Juan Diego, fondateur de l’ONG Ruwasunchis, auteur de la méthode “Creer para Crear”

Avec une enfance difficile au Pérou, Juan Diego a rencontré des problèmes semblables à ceux auxquels les communautés sont confrontées dans le pays. À 21 ans, en même temps que ses études, il consacre des nuits et des weekends à développer sa propre idée qu’il appellera Ruwasunchis. Ce dernier souhaite inciter les enfants, adolescents et femmes des communautés vulnérables à accroître leurs compétences sociales, académiques et entrepreneuriales pour en faire des acteurs du changement. Avec sa méthode “Creer para Crear” – Croire pour créer – il leur apprend à croire eux pour pouvoir transformer positivement leur environnement.

Comment à partir de son histoire personnelle est-il possible de créer un projet social ayant pour but d’aider les personnes vulnérables à réaliser leurs rêves ?

Lorsqu’il était enfant, Juan Diego est passé trop soudainement d’une vie aisée à un milieu vulnérable, perdant coup sur coup sécurité, éducation, maison et stabilité familiale. La crise économique qui a frappé brutalement sa famille aurait pu lui faire perdre pied et l’entraîner dans les dérives de la pauvreté. Il n’en a pas été ainsi. Grâce à l’aide de sa grand-mère, il a pu terminer sa scolarité et rentrer à l’université pour étudier l’économie.

Le temps a passé et, devenu jeune homme, il a commencé à s’impliquer dans des actions de volontariat. Au début un peu par hasard, il a vite pris goût à apporter quelque chose de bien et de positif et de grandir au côté de l’autre en communauté.

C’est à ce moment là que le déclic est intervenu, qu’il a rencontré “son essence” grâce à l’apprentissage de sa vie et ses actions menées. Sa motivation était de permettre aux gens de réaliser leurs rêves et de pouvoir contribuer à son pays en résolvant les problèmes sociaux. Grâce à sa propre histoire, il voulait influencer les gens et les soutenir afin qu’ils atteignent leur but.

“Je crois que notre vie prend une importance quand tu fais du bien autour de toi.”

Ce déclic qu’il a eu il y a maintenant 11 ans, lorsqu’il avait 21 ans, il l’a construit petit à petit et l’a fait évoluer et grandir pour devenir aujourd’hui l’ONG actuelle “Ruwasunchis” qui signifie “Faisons-le tous ensemble” en langue quechua.

Son organisation, repose sur quatre valeurs : la communauté, l’humilité, l’engagement et l’ouverture au changement. En rompant le désespoir et la subsistance des communautés vulnérables au Pérou, il forme enfants, adolescents et femmes à devenir des leaders du changement dans leurs communautés et dans la société en général. Son modèle permet d’améliorer la situation de ces communautés et de former les autres à faire de même grâce à des ateliers adaptés à chaque âge.

Juan Diego et les enfants du barrio Manchay

“Creer para Crear” c’est quoi exactement ?

Juan Diego a de plus, inventé tout un processus, une manière différente de travailler, grâce à sa méthode “Creer para Crear”.

En partant du constat que l’histoire personnelle de chacun se répercute avec ce que la personne va faire par la suite, ce programme vise, avec beaucoup d’humilité et de respect, à aider cette dernière à trouver sa meilleure version d’elle-même. Le but premier est de générer des espaces dans lesquels les personnes se sentent bien, grandissent et font quelque chose pour l’autre afin d’atteindre leur but. Parce que “Creer para Crear” c’est premièrement croire en soi afin d’être en mesure d’aider les autres et de faire du bien à une communauté et à la société en général.

Juan Diego prépare actuellement un livre ainsi qu’un MOOC pour permettre à un large public de connaître cette méthode afin de vivre dans une société plus juste, égalitaire et éduquée.

Pour aller plus loin

Retrouvez Juan Diego sur le site de l’ONG et sur Facebook

Crédits images de transition : Ruwasunchis

2017-06-29T23:14:55+00:00 29 juin 2017|Pérou, Social|