Florencia, coordinatrice des marchés de producteurs locaux Sabe La Tierra

Nous avons rencontré Florencia un samedi midi, sur l’un des trois marchés de Sabe La Tierra. Elle connait tout le monde, salut chaque producteur, et aime partager sa passion pour les bons produits avec les habitants du quartier. Elle a rejoint l’aventure Sabe La Tierra il y a un an et veille au bon déroulement des 3 marchés de producteurs locaux de Buenos Aires. Elle est convaincue “qu’un petit changement de consommation chez chacun peut avoir un grand impact”. C’est main dans la main avec la fondatrice de l’association, Angie, qu’elle réinvestit l’espace public afin de rendre conviviale la consommation responsable.

Comment réussir à générer un changement dans les habitudes de consommation à échelle locale ?

Angie, journaliste et communicante de formation, est partie sur les routes de l’Argentine à la rencontre de producteurs locaux, d’entrepreneurs ruraux. Originaire de San Isidro, dans la province de Buenos Aires, elle a souhaité créer un espace où les gens puissent rencontrer ces producteurs. Elle a ainsi eu l’idée d’un marché. Un marché qui permet de générer du lien entre le consommateur et le producteur, car ce dernier peut véritablement raconter l’histoire du produit. Mais aussi un espace de rencontre entre les habitants d’un même quartier.

Marché de producteurs locaux Sabe La Tierra

L’association civile Sabe La Tierra voit le jour lors de la création de ce premier marché qui va se multiplier par la suite dans d’autres zones de Buenos Aires. Mais l’idée sous-jacente à ce marché agro-écologique, c’est de générer petit à petit des changements dans les habitudes de consommation. C’est l’envie de se rassembler autour d’une culture durable en consommant de façon responsable. Sur le marché, les habitants peuvent venir acheter des produits frais mais aussi participer gratuitement à de nombreux ateliers : yoga, potager, cuisine…

Chaque marché de Sabe la Tierra est un espace convivial, où l’on se sent bien dès que l’on pénètre sur le lieu. Ainsi, les habitants ne viennent pas seulement au marché pour faire leurs courses mais pour passer un moment agréable. De nombreuses tables sont disposées et il est possible de venir déjeuner sur le marché. Ainsi, c’est en famille qu’ils viennent découvrir de nouvelles formes de cuisine : vegan, végétarienne, crudivore mais aussi cuisine du monde. Le jour de notre visite, c’est le stand d’une famille de réfugiés syriens qui ne désemplit pas avec leurs délicieuses pâtisseries.

Famille de réfugiés syriens au marché Sabe la Tierra

Sabe La Tierra est une organisation indépendante et auto-gérée principalement financée par la cotisation des producteurs qui possèdent un stand sur le marché. Ces derniers, sont reçus en entretien avant d’intégrer le réseau de producteurs de Sabe La Tierra, ils doivent en effet partager les valeurs de l’association. Les producteurs doivent proposer des produits agro-écologiques ou organiques et être proches géographiquement du marché afin de limiter la pollution liée au transport.

Enfin, pour que les actions de changement se propagent au delà du marché, Sabe La Tierra a une communauté virtuelle forte sur Facebook et Instagram.

Pour aller plus loin

Retrouvez Sabe La Tierra sur Facebook, Instagram et sur leur site Internet.

Si vous aussi vous souhaitez créer un marché de producteurs locaux et bio près de chez vous, le Mouvement des Colibris propose une fiche pratique avec toutes étapes pour se lancer !

2018-05-19T11:25:51+00:00 8 janvier 2018|Argentine, Economie durable, Environnement|